19 décembre 2017

Nos Conseils pour Entreprendre en Franchise

Nos Recommandations à Ceux qui Veulent Devenir Franchisé 

Devenir franchisé : cette décision est généralement le fruit d’une longue réflexion.

D’abord, il y a cette furieuse envie d’entreprendre. Puis vient, au fil des rencontres et des recherches, l’idée d’entreprendre en franchise.

Pour de nombreuses raisons, que nous évoquions d’ailleurs dans cet article, intégrer un réseau en franchise lorsque l’on décide de devenir son propre patron est une excellente idée.

Néanmoins, il est nécessaire de prendre certaines précautions. Et parce qu’un œil averti en vaut deux, voici nos conseils pour vous aider à franchir le pas et à entrer plus sereinement dans la belle aventure de la franchise.

Bien Comprendre le Fonctionnement d’Une Franchise

L’intégration d’un réseau en franchise permet incontestablement d’être rassuré, tout en restant indépendant.

En effet, le franchiseur offre un accompagnement juridique, comptable, marketing, opérationnel, commercial et technique mais aussi – et surtout – un soutien moral.

Toutefois, la franchise est un système qui comporte quelques particularités, qu’il est nécessaire de bien appréhender avant de se lancer.

Le franchisé a, comme le franchiseur, certaines obligations :

  • Il doit payer un droit d’entrée et une redevance annuelle, lui permettant de bénéficier de l’image de l’enseigne et d’accéder aux services du franchiseur (communication, informatique, juridique…),
  • Le concept de la marque doit être respecté (l’agencement des locaux, la charte qualité, les campagnes de communication…),
  • Respecter les conditions de la franchise (comme la zone géographique par exemple…),
  • Respecter la clause de confidentialité et ne pas divulguer les informations relatives au savoir-faire du franchiseur.

Bien que le franchisé soit un entrepreneur indépendant, ces engagements sont obligatoires. Avant d’entreprendre en franchise, il est impératif de les avoir assimilés.

Choisir le Bon Secteur avant de Se Lancer

Nombreux sont ceux qui proposent aux entrepreneurs dans l’âme d’intégrer une franchise.

Il suffit de se rendre sur le site Internet de Toute La Franchise pour se rendre compte de la diversité des franchiseurs par domaines d’activités en France :

  • Alimentaire et bio,
  • Auto, moto, bateau,
  • Bâtiment,
  • Habitat,
  • Décoration et meuble,
  • Immobilier,
  • Loisirs et culture,
  • Santé, beauté et forme,
  • Service aux particuliers,
  • Service aux entreprises (comme Temporis).

Se lancer en franchise dans le secteur des RH, une aventure humaine incroyable !

L’important est de choisir une activité où l’on va prendre du plaisir au quotidien.

Bien connaître le secteur d’activités dans lequel on prévoit de se lancer est important. Mais pas nécessairement primordial.

Par exemple, le réseau Temporis (premier réseau national d’agences d’emploi en franchise) compte autant de franchisés issus du travail temporaire que de néophytes.

Ne pas avoir fait ses classes dans le domaine de l’emploi et des ressources humaines n’est donc pas considéré comme un frein. Un franchisé ayant la fibre commerciale mais ne connaissant pas le travail temporaire peut apporter un regard nouveau au réseau.

Toutefois, il vaut mieux aimer les gens quand on prévoit de devenir franchisé dans le secteur des ressources humaines. Au même titre qu’il est préférable d’aimer les voitures lorsque l’on choisit le domaine automobile.

Le franchiseur qui attache de l’importance à cet aspect des choses est un franchiseur rassurant. Analysez le parcours de sélection réciproque : ce dernier doit vous permettre d’accéder aux points de vente du franchiseur ainsi qu’à des échanges avec les franchisés existants.

Trop succincts ? Fuyez !

Prendre Le Temps de Choisir Son Franchiseur

Là encore, cette décision ne doit pas être prise à la légère.
Les contrats entre franchiseurs et franchisés durent souvent de nombreuses années (7 ans pour le réseau Temporis par exemple) et il convient de ne pas se tromper.

Loin de nous l’idée de comparer la franchise à un mariage, mais rares sont ceux qui décident de se marier avec quelqu’un dont ils ne partagent pas les valeurs.

C’est la raison pour laquelle il est très important d’apprendre à découvrir son franchiseur avant de signer le Document d’Information Précontractuel.

Avant de signer le DIP, puis le contrat de franchise, prenez le temps de bien découvrir votre franchiseur !

Pour bien choisir son franchiseur, certaines étapes sont incontournables :

  • S’informer quant à la notoriété de l’enseigne, sa réputation et son savoir-faire,
  • Se documenter sur les services mis à disposition (certains franchiseurs comme Valoris Développement organisent des rencontres avec les experts qui seront plus tard à votre écoute),
  • Se renseigner auprès des franchisés déjà en place du sérieux de l’enseigne et de son efficacité,
  • Clarifier les questions relatives aux coûts directs, indirects et au seuil de rentabilité,
  • Vérifier la qualité du parcours de sélection réciproque et choisir un franchiseur transparent.

Le côté humain, ainsi que la capacité du franchiseur à entretenir des relations cordiales et saines, ne sont évidemment pas à négliger.

Constituer un Financement de Départ

Avant même de se lancer dans la recherche d’un franchiseur à son image, il faut être certain de pouvoir financer son projet.
Cela évite à l’entrepreneur (et au franchiseur) de perdre du temps, et surtout de vivre une déception trop grande.

Entre l’éventuel achat d’un local et les droits d’entrée (entre autres), un certain nombre de moyens financiers sont à mobiliser pour intégrer une franchise.

Il faut tout d’abord avoir un apport personnel, qui peut, s’il n’est pas assez conséquent, être complété par du love money ou du crowdfunding.

Le coût de création d’une entreprise en franchise varie beaucoup en fonction des enseignes.

Pour intégrer le réseau Temporis, il est envisageable d’intégrer le réseau à partir de 60 000€ d’apport personnel.
Néanmoins, des possibilités existent pour ceux qui ont les compétences mais pas les finances.

La franchise rassure les banquiers et offre des garanties auxquelles un entrepreneur isolé ne peut prétendre.

Bien se renseigner sur ses capacités de financement avant de commencer le long parcours pour devenir franchisé fait partie des étapes fondamentales.

Entre le lièvre et la tortue, il ne faut pas oublier qui arrive en premier et pourquoi ! Ainsi, nous vous conseillons de bien peser les éléments ci-dessus avant de vous lancer !


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

*