17 mars 2015

NEWS – Laurence Pottier-Caudron : « Se donner les moyens de sélectionner les intérimaires »

Dans un concept de travail temporaire en franchise, considérer l’intérimaire comme un client est la meilleure façon de satisfaire le client entreprise. Adopter ce comportement est indissociable d’une activité commerciale avec pas-de-porte.

L’agence physique : un vecteur de communication

Dans le travail temporaire, exercer son activité à partir d’un local implanté de manière réfléchie est un excellent vecteur de communication, en particulier dans le cadre du recrutement d’intérimaires. Et ce, dès la création de l’entreprise. Les larges vitrines attrayantes des agences Temporis font office de panneaux publicitaires en 4×3. Elles facilitent l’accès des intérimaires, invités à pénétrer dans un espace de travail convivial.

Une agence de travail temporaire ne peut être en situation de sélectionner des candidats à l’intérim que si elle a le choix et s’en donne les moyens. Internet seul ne peut suffire à répondre à cet impératif. D’autant plus que notre réseau ne délègue jamais un intérimaire en entreprise sans l’avoir rencontré, ni qualifié ses compétences.

Comme toutes les grandes enseignes, Temporis a adopté une stratégie multicanal afin de toucher sa clientèle, sur le Web à travers un site de recrutement bien positionné sur les moteurs de recherche, et à travers des agences physiques, toujours situées à proximité des grands réseaux succursalistes de la profession.

« Entrez, et vous verrez ! »

Dans le concept Temporis, l’intérimaire est considéré comme un client, tout au long des étapes majeures de sa relation avec nos agences. Tout d’abord, il est prospecté par différentes sources : forums, parrainages, flyers, Internet, annonces… Ensuite, les rencontres spontanées sont incitées par une vitrine transparente donnant envie de pousser la porte de l’agence, comme l’indique notre slogan : « Entrez, et vous verrez ! ». Elles sont aussi favorisées par le fait que les horaires d’inscription correspondent aux horaires d’ouverture, ce qui n’est plus le cas depuis plus d’une dizaine d’années dans les grands réseaux succursalistes.

Fidélisation de l’intérimaire

Troisième point fondamental : l’accueil de l’intérimaire. Les agences Temporis sont spacieuses, équipées d’un mobilier chaleureux, et prévoient des espaces d’échanges. Tout est pensé d’emblée pour que l’intérimaire se sente bien, ce qui est indispensable pour créer une relation durable. Dans le concept Temporis, le premier entretien avec lui permet de lui trouver une mission qui lui correspond, afin qu’il soit plus productif : on ne fait bien que ce l’on aime. Considérer l’intérimaire comme un client est la meilleure façon de satisfaire le client entreprise.

Enfin, on fidélise l’intérimaire à travers des attentions essentielles : priorité au replacement si la mission s’est bien déroulée, invitation à des évènements, cadeaux, bénéfice d’un comité d’entreprise…

C’est pourquoi, à mon sens, tout candidat à la franchise désirant réussir dans le travail temporaire doit s’appuyer sur un concept dont l’activité commerciale est exercée à partir d’un pas-de-porte situé sur un axe passant, face à sa concurrence des agences physiques.

Laurence Pottier-Caudron



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*